samedi 10 mars 2018

L'écho du vide

Journal de bord hebdomadaire de la Boîte à livres d'Arsac : Épisode n°33
LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >   LA LITTERATURE A ARSAC • LA BOITE A LIVRES


Ce vendredi 9 mars était le jour de ma visite hebdomadaire à La Boîte à livres d'Arsac. Mais le constat s'est vite révélé léger : elle n'était pas autant pleine que je ne l'espérais.

Aujourd'hui, c'est la deuxième semaine que La Boîte raisonne le vide depuis son vidage. Je m'attendais à y découvrir une quinzaine de nouveautés, ils n'y étaient que 5 livres et 5 magazines. On est bien loin des dizaines qui arrivaient chaque semaine ces derniers temps.
Est-ce juste passager, comme cela arrive par période, ou est-ce le signal d'un désapprovisionnement volontaire des lecteurs de La Boîte en manque de confiance dû à ce vidage ?

La Boîte
Depuis ma précédente visite, il y a eu peu de mouvements dans La Boîte. Seuls 3 livres sont sortis et 5 nouveaux sont apparus. Parmi eux, on trouve 2 romances L'âme soeur de Catherine Cookson, Une Femme réconciliée de Janine Boissard ; 1 classique Les misérables de Victor Hugo ; 1 polar qui revient souvent La nuit du renard de Mary Higgins Clark et 1 document historique sur l'Histoire de la guerre d'Espagne (t.1) d'Hugh Tomas.

J'ai déposé
Cette fois-ci, rien ne m'a tenté, mais j'ai laissé L'homme de chevet d'Éric Holder. Un livre touchant, humain et très bien écrit, malgré un gros problème de ponctuation rendant la lecture plus délicate.

C'est bizarre !
La Boîte vide fait parler, étonne. Depuis son vidage, j'ai eu quelques retours d'arsacais sur cette situation. "Au fait, quand je suis passée devant la boîte dimanche après-midi, elle était vide. C'est bizarre ! Tu sais pourquoi ?" m'a demandé l'une de mes voisines. "Euh, peut-être parce qu'elle a été réparée. Oui, ça fait drôle de la voir ainsi." lui ai-je répondu.
C'est intéressant de constater qu'elle fait partie du décor. Les gens ont l'habitude de la voir même s’ils ne sont ni lecteurs ni utilisateurs. Une sorte de totem ce "nichoir à livres".
Les arsacais avec lesquels j'en ai parlé, avaient bien constaté son vide, mais n'avait pas remarqué qu'elle avait été réparée.
Vivement qu'elle se remplisse de nouveau !


Au week-end prochain pour un nouvel épisode.
LD

1 commentaire:

  1. "Lhomme de chevet " est dans ma Pal depuis ... j'aime écriture d'Éric Holder....

    RépondreSupprimer