mercredi 23 août 2017

La Boîte d'Arsac tirée à 4 épingles

Journal de bord hebdomadaire de la Boîte à livres d'Arsac : Épisode n°6
LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  SOCIETE  > LA LITTERATURE A ARSAC • LA BOITE A LIVRES



Comme chaque mardi, je suis allée hier à La Boîte pour mon petit rendez-vous hebdomadaire. La tasse n'y était plus, dommage ; mais elle était très bien rangée. Comme c'est agréable à voir. Quelqu'un m'aurait-il piqué mon travail ?

Qu'y a-t-il de plus tentant qu'une Boîte bien rangée ? Cela donne envie de fouiller, d'espérer y trouver la pépite qui illuminera notre journée, de toucher les livres, de les feuilleter...  Fébrile, heureux, déçu, voire triste. Un moment toujours riche en émotions qui s'apprécie davantage avec des livres bien alignés. L'ordre nous encourage à prendre le temps contrairement au désordre qui lui a tendance à nous démotiver.

La Boîte
Cette fois-ci, elle était moins remplie que ces derniers temps. Cela m'a presque donné l'impression qu'elle était vide. Drôle de pensée puisque les livres étaient bien là, étendus sur une bonne moitié de sa surface.
Beaucoup d'anciens livres ont trouvé leurs propriétaires. D'autres pas. Les éternels "Beaux Livres" étaient toujours présents tout comme les 70/81 Arlequin.
Quelques petits nouveaux ont fait leur apparition. La thématique dominante, hors roman, était la cuisine sous forme de livres et de magazines. Quelques jeunesses plairont aux plus jeunes avec les histoires de Babare.
J'ai constaté que j'avais 3 livres en commun avec La Boîte : La Reine des lectrices de Alan Bennett, Le liseur de Bernhard Schlink et La guerre des boutons de Louis Pergaud.

 

J'ai déposé
Continuant dans ma bonne volonté d'alléger un peu ma bibliothèque, j'ai déposé 4 romans. 1 plutôt jeunesse La guerre des boutons de Louis Pergaud que j'avais en double, 1 lecture de plage sans prise de tête qui fait sourire avec Les tribulations de Tiffany Trott d'Isabel Wolff , La grillonne de Magua Contino et Laurel, la menteuse adorée de Gladys Knight.


J'ai récupéré
Rien du tout. J'ai été très sage et je n'ai rien pris. Ni pour moi, ni pour Miss crevette. Une image n'aurait pas fait mieux.

Les lecteurs de La Boîte
Toujours rien dans le Livre d'or. En plus j'avais oublié mon stylo et n'ai rien pu y écrire. Tant pis, ce sera pour la semaine prochaine.

À la semaine prochaine pour un nouvel épisode. D'ici là, bonne lecture à vous.
LD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire