samedi 8 avril 2017

Opération pantalon - Cat Clarke

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHRONIQUE  >  JEUNESSE > ROMAN • LU EN NUMERIQUE

Opération pantalon - Cat Clarke
Ed. R Jeunesse - 2017 - roman
Je suis Liv. Mon prénom complet est Olivia mais je déteste que l'on m'appelle comme ça car malgré mon corps de fille, je suis un garçon. C'est mon secret. Je n’en ai parlé à personne. Pas même à mes mères. Aujourd'hui, c'est la rentrée et dans ma nouvelle école, l'uniforme est obligatoire. Pantalon pour les garçons, jupe pour les filles. Je ne suis pas une fille !

Ces quelques mots résument les premières pages du journal intime de Liv. Il se confit à son journal. Nous le découvrons intimement petit à petit. Il nous parle de lui, de ses doutes, de ses problèmes, de son grand combat. Tout un cheminement qui lui permettra d'être fière de qui il est.
En quelques minutes, on est Liv. Capté par ce personnage déroutant qui parle de lui au masculin alors qu'il est physiquement une fille. Puis on s'y fait et l’on n'y prêté plus attention. Un peu comme lorsque l'on parle à une personne qui louche, on est mal à l'aise, on ne sait pas quel oeil regarder, puis on n'y pense plus, on la regarde.

 "J'avais progressé à ce niveau-là. Sauf que personne ne se rendait compte du travail que ça demandait de garder mon sang-froid. Normal, savoir se maîtriser, c'est justement éviter de lancer une bouteille de lait au visage d'un môme qui le mérite pourtant. Se maîtriser, ça signifie également qu'on ne frappe pas les gens. Apparemment, c'est la règle numéro un."

L'histoire est construite avec cohérence et mystère. Nous ne nous ennuyons pas car les événements s'enchaînent en nous maintenant dans l'attente de la suite.
C'est bien écrit, drôle et léger.
L'auteure parle avec justesse de sujets délicats : le harcèlement à l'école, la différence, avoir 2 mamans pour parents, être transgenre, la timidité, la lourdeur des traditions sexistes ; mais aussi de choses plus courantes comme l'amitié, l'amour, le courage, le partage, la famille. Une belle représentation de ce que beaucoup d'enfants vivent concentrées en un seul personnage fort.
Le message le plus important du livre est d'accepter qui l'on est en défendant ses convictions pacifiquement ; réussir à faire avancer les choses. Aucune cause n'est petite si elle nous tient à coeur.

Il y a beaucoup de messages positifs dans ce livre qui est un hommage au courage. 
C'est un poil mielleux mais c'est ce qui rééquilibre l'ensemble du livre.

"Ce passage au salon de coiffure me laissa un goût amer. Le genre de sensation qui vous pousse à vous demander ce qui cloche chez vous et chez les autres, et pourquoi les gens ont toujours un avis sur ce qui ne les concerne pas."

Si ce livre n'est pas un coup de coeur, c'est parce que je trouve dommage d'avoir concentré tous ces thèmes sur un seul personnage cela fait trop. J'aurai préféré suivre 2 personnages en parallèle avec une répartition équilibrée des sujets pour que cela les renforce. Une jeune fille qui a 2 mamans, qui est transgenres, qui vie mal sa 1re année au collège, qui.... je n'en dirais pas plus mais ça fait beaucoup.

Sans aucun doute, ce roman plaira à un large public mixte autant pour les valeurs qu'il défend que pour les sujets délicats qu'il aborde.


"Certaines personnes trouvaient qu'il avait l'air ridicule, mais en vérité ça n'était pas le cas. Il avait l'air cool, et c'était la première fois que je pensais à lui en ces termes. Ce n'était pas tant sa tenue sinon le fait qu'il se fichait du regard des gens. Il se sentait bien dans son costume. Même s'il ne ressemblait pas vraiment à un super-héros, il avait le sentiment d'en être un."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire