lundi 14 septembre 2015

Comment je suis devenu stupide - Martin Page

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHRONIQUE  >  ADULTE  >  ROMAN

Moi qui avait déjà lu un autre livre de cet auteur que j'avais beaucoup aimé, j'avais hâte d'en lire un second...

Comment je suis devenu stupide
Martin Page
Ed. J'ai lu - 2000
Collection : Littérature
Antoine est ce qu'on qualifie d'intelligent. Il est lucide, diplômé d'araméen, de biologie et de cinéma. Il a 25 ans. Et aujourd'hui il décide de devenir stupide. Pas entièrement. Juste assez pour ne plus réfléchir constamment. Pour pouvoir enfin profiter des bonheurs simples. Marcher sous la pluie sans se dire que cette même pluie provoque des inondations ailleurs. Apprécier la douce chaleur du soleil sur sa peau sans penser qu'en Afrique il provoque sécheresse et famine...
Connaître enfin le bonheur de l'ignorance.

"Il n'avait que trop souvent constaté que l'intelligence est le mot qui désigne des sottises bien construites et joliment prononcées, qu'elle est si dévoyée que l'on a souvent plus avantage à être bête qu'intellectuel assermenté. L'intelligence rend malheureux, solitaire, pauvre, quand le déguisement de l'intelligence offre une immortalité de papier journal et l'administration de ceux qui croient en ce qu'ils lisent."

Ce petit livre prometteur de 125 pages, montre les paradoxes de notre société sur un ton léger et détaché, avec de l'humour. Il y a une vraie critique sociale cachée derrière cette apparente légèreté.
L'écriture à la 3ème personne permet au lecteur d'avoir un recul suffisant pour apprécier la reflexion "philosophique" que propose l'auteur tout en réfléchissant à son propre comportement.
Les aventures d'Antoine sont un fil conducteur en fond. Elles sont racontées sans trop de détails servant à lier le développement de différentes "pensées et univers sociaux". C'est bien construit et cohérent. Tout ce tient.
Le texte est bien écrit. Il se lit tout seul. On retrouve le style de l'auteur tout en étant dufférent.

"Deux infirmiers munis d'un brancard surgirent dans le bar et emportèrent Antoine en plein coma éthyliique. Sur le comptoir, son verre de bière était encore à moitié plein."

Pour ma part, je me suis bien rentrée dans l'histoire au début, puis je me suis ennuyée. C'est dommage car l'idée est interessante, la façon de la traité est bien et les "méthodes" pour devenir stupide sont inattendues. Ce mélange m'intriguait suffisamment pour que j'ai envie de connaître la suite et en même temps j'avais envie d'arrêter ma lecture. Oui mais non. Drôle de sensation. 
L'autre élément qui pose problème est la fin. Tout le long on se laisse porter sans trop savoir où cela va mener. Et d'un coup, en 15 pages, bim bam boum, on nous a une fin. Cela donne l'impression que l'auteur lui même ne savait pas comment la finir. Que le plus important est les raisonnements évoqués tout au long de la lecture et non la fin.

Ce livre correspondra parfaitement aux personnes aimant les descriptions, les réflexions et l'absence d'action.
Pour toutes ces raisons, ce livre obtient la note de 1*/5*

1 commentaire:

  1. Je l'ai lu il y a 5 ans alors il ne me reste qu'une sensation ... au delà de ce que j'ai noté à l'époque il me semble qu'il y a eu des moments qui ne m'ont pas plu dans le rythme.
    voilà ce que j''avais écrit à l'époque :
    http://www.libfly.com/comment-je-suis-devenu-stupide-martin-page-livre-553000.html

    RépondreSupprimer