mardi 24 février 2015

LECTURE COMMUNE : le thème de la femme

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHRONIQUE  >  ADULTE  >  ROMAN

Pour l'occasion de la journée de la femme, Parlons Livres organisait une petite lecture commune.
La contrainte : "votre livre doit avoir au moins 1 prénom de femme dans son titre ou d'une auteure féminin".
Ni une ni deux, j'ai regardé dans ma PAL -ma bibliothèque à vrai dire- et j'ai repéré une bonne dizaine de livres qui collaient. Après mûre réflexion, je me suis décidée pour une auteure des Pyrénées Orientales Stéphanie Jaeger avec "Les tribulations de Stephy J., journal de bord d'une femme moderne" T1.

"Les tribulations de Stephy J., journal de bord d'une femme moderne" T1 - Stéphanie Jaeger - roman
4ème de couv. : "" Peut-on mener de front carrière, l'éducation de jumeaux de 5 ans et vie affective ? Que faire lorsqu'un homme éconduit vous enlève par dépit amoureux ? Comment réagir lorsqu'un collègue loufdingue vous saute dessus? Peut-on défendre des valeurs féministes en restant féminine?... Autant de questions qui trouvent leurs réponses dans ce véritable manuel de survie hilarant, rythmé et sans concession.
Dans son Journal de bord d'une femme moderne Stéphanie Jaeger nous propulse aux frontières du réel dans l'univers de Stephy, une nénette attachante et pleine de paradoxes, en prise avec une société pas toujours glamour.
Entre rire et réflexion, l'auteur y décrypte des instants de vie avec beaucoup de tendresse et fait rebondir sur le papier nos pensées les plus secrètes.
Un pur bonheur !" Raphaëlle Baker, journaliste."


Mon avis 
Que choisir de mieux que le "journal de bord d'une femme moderne" pour la journée de la femme ? Rien.
Le hic c'est qu'après lecture du livre, je trouve qu'il y a tromperie sur la marchandise ! Je m'explique.
Lorsqu'on di un journal de bord c'est un journal dans lequel on découvre un quotidien, une vie, des ressentis, des sentiments
Sauf qu'ici, ce n'est pas ça. A la place d'avoir un journal, on a des petits billets, traitant de moments clés du personnage, qui ensemble forment une histoire. Parfois la journée se déroule en plusieurs billets et parfois en un seul. Nous n'avons pas clairement de marqueurs de temps en début de billets. Tout ça est un peu flou. Parfois les billets sont découpés par tranches horaires et parfois non.  
D'après la 4ème de couverture, le personnage a des enfants, un travail intéressant, des aventures… 
Là encore, l'histoire racontée traite surtout des amours d'une femme moderne. On nous parle rapidement du travail, du personnage principale, Stephy, de ses ex, de ses enfants, de ses amies. mais tout ceci est superficielle et sert de tampon entre ses différentes aventures. Il aurait été plus juste de sous-titrer : "Les hommes d'une femme moderne". De plus peu de femmes entrent dans ce roman.

Vous l'aurez compris, on ne retrouve pas les codes classiques d'un journal. 
Cela dit, une fois que ce détail est éclairci, on est prêt pour passer un moment de détente avec une bonne lecture de plage. Pas besoin de réfléchir, on se laisse guider par les aventures abracadabrantes de cette midinette croqueuse d'hommes. 

Ecris à la 1ère personne, façon parlé, nous suivons donc les aventures de Stephy, légèrement cruche mais très joyeuse. Une adolescente de 40 ans. C'est typiquement le genre de personnage que soit on adore, soit on déteste. Tout le contraire du personnage que je m'étais imaginée en lisant la 4ème de couverture. 
Régulièrement l'auteure utilise des mots anglais dans le texte qui à mon sens n'ont pas leurs places (ex : "call number"pour dire "numéro de téléphone"). L'autre chose qui m'a dérangé est le fait qu'un paragraphe sur deux commence par deux mots suivit d'une virgule (Aussi,… ; En faite,… ; Cela dit,…). J'avais l'impression que l'on me parlait à voix haute, sans avoir réfléchit à ce qu'on allait me dire. Un peu comme un oral pas préparé. Il ne manque que les "et euh…" en fin de paragraphes… 

Si je n'ai mis que 1 à ce livre c'est surtout car je ne m'attendais pas à lire un livre du style "Blonde attitude" (de Plum Sykes, noté 0/5) surtout que l'auteure m'avait parlé de Stephy comme d'une vraie "célibattante" sûre d'elle et bien dans ses talons. Or elle est plus fragile et à la recherche de l'amour ce qui l'amène à sortir avec des hommes que "combatif, qui entend profiter de sa liberté" (définition Larousse)J'ai l'impression qu'on m'a vendu une poire rose en m'affirmant qu'il s'agissait une fraise noir ! C'est dommage car sans ça j'aurais pris le livre pour ce qu'il est et j'aurais passé un bon moment.

En conclusion : je suis passée totalement à côté de ce livre !

Je conseille ce livre aux ados et femmes qui aiment les histoires de filles sans prise de tête, tout en légèreté.

Ma note : 1*/5*

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire