vendredi 13 mars 2015

Autobiographie d'une Courgette - Gilles Paris

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHRONIQUE  >  ADULTE  >  ROMAN

Après avoir lu Au pays des kangourous de Gilles Paris, j'avais très envi de lire autre chose de cet auteur qui m'avait beaucoup plu. Et voilà, j'ai enfin pris le temps de me faire plaisir avec ce très joli moment de lecture. J'ai même eu ma petite larme en fin de livre ;) En plus, avec un titre pareil je ne pouvais pas résister !

Autobiographie d'une Courgette
Gilles Paris
Ed. J'ai lu - 2003 
Genre : Roman français
Courgette a 9 ans et veut tuer le "ciel avec ses saloperies de nuages de nuages qui pissent que du malheur". D'ailleurs il préfère aller à l'école pour éviter de voir sa mère boire continuellement de la bière en ne parlant qu'à la télé, de l'entendre râler après le ciel et de recevoir la raclée du siècle même quand il ne fait pas de bêtises. Quant à son père, qui a la tête dans les nuages, il est parti faire le tour du monde avec la poule du voisin. Courgette n'a jamais compris pourquoi il a choisi une poule car c'est bête une poule. En un après-midi la vie de Courgette bascule. Un accident. Un stupide accident qui le rendra orphelin. Placé en maison d'accueil il va découvrir un nouveau monde.

 "Simon a dit "ça lui va bien, la puce, 
parce que les puces ça saute sur les gens 
et Pauline quand il y a un homme pas loin, 
elle est toujours prête à lui sauter dessus"."

Dès les premières lignes, on a 9 ans. On pense 9 ans. On ressent 9 ans. On est Courgette.
Happé par sa vie, on découvre également sa nouvelle bande de copains aux caractères et comportements différents. Les personnages sont travaillés et construits. Ils ont chacun leurs blessures ce qui donne de la force à l'histoire. Et même si elle est relativement simple et que la fin se devine rapidement, on se laisse guider par l'écriture fluide et légère. Cette légèreté permet de dire les choses entre les lignes tout en abordant des sujets durs. L'émotion n'est jamais loin. Les réactions de Courgette font sourire le lecteur adulte.

Les chapitres sont courts. Les phrases sont souvent longues mais cela ne dérange pas car elles sont bien ponctuées. Cela colle d'avantage à Courgette. A 9 ans, les enfants font toujours des phrases à rallonge.
Le texte est rempli de descriptions qui nous permettent d'imaginer les décors, les personnages, les paysages, les attitudes, les comportements. On imagine tout. Le tout est dynamique.
Le livre nous reste collé aux mains. Notre cerveaux refuse de le fermer avant la fin. On se laisse guider.
Si vous avez déjà lu d'autres livres de Gilles Paris, vous le reconnaîtrez immédiatement. Les amoureux ronronneront de plaisir.

"Julien, un gros blond dit "Jujube", prend des céréales dans un grand bol de lait 
parce que sa maman a écrit "c'est bon pour la santé" sur une carte postale 
qu'elle lui a envoyé du Pérou. 
Depuis elle envoie plus rien et jujube se trimballe avec la carte postale et des gâteaux dans sa poche, 
une carte postale toute abîmée, pleine de taches, où on ne lit plus rien."


Né en 1959 à Suresnes (92), Gilles Paris a publié son 1er roman Papa et maman sont morts en 1991. En 2002 a suivit Autobiographie d'une courgette puis Au pays des kangourous en 2012. Heureusement pour ses fans, il casse son rythme des 10 ans pour sortir son 4ème livres L'été des lucioles en 2014.
En parallèle de ses romans, Gilles Paris a essentiellement travaillé dans le monde de la presse et de l'édition comme pigiste, attaché de presse puis directeur de services de presse. Depuis 2006, il dirige une agence de communication spécialisée dans l'édition. 

"A quoi ça sert de raconter les histoires avec des anges qui veillent sur un enfant si on y croit pas. 
Des fois, les grandes personnes faudrait les secouer pour faire tomber l'enfant qui dort à l'intérieur. 
Ca me donne pas envie de grandir, tout ça."

Avec ce livre vous passerez un bon moment de lecture bercés par l'amour, l'amitié et la tendresse. Il plaira autant aux ados qu'aux adultes. Il mérite largement la note de 5/5.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire