vendredi 18 avril 2014

Vieux râleur et suicidaire : la vie selon Ove - Fredrik Backman

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHRONIQUE  > ADULTE  >  ROMAN

Je viens de finir la lecture d'un livre gagner en partenariat avec Babélio et les éditions Presses de la cité.


"Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove" - Fredrik Backman - roman - littérature suédoise
4ème de couv : "Toutes les tentatives de suicide de Ove, un veuf, sont arrêtées par ses nouveaux voisins, une iranienne, son mari et ses deux enfants. La vie de ce vieux monsieur au sale caractère avec ses principes hérités de son père, va être bouleversée de manière inattendue. 
A cinquante-neuf ans, Ove se sent vieux. Veuf, grincheux et dépressif, il n’attend plus qu’une seule chose de la vie : la mort ! Depuis que sa femme est décédée et qu’il a été licencié, il erre dans sa maison, fait des rondes de sécurité dans le quartier pour vérifier que tout est en ordre, engueule les résidents de son lotissement et se sent atrocement inutile, au point de décider d’en finir. Mais entre la corde qui cède alors qu’il s’apprête à se pendre et un chat de gouttière impertinent, ce n’est pas si simple. Sans compter que ses nouveaux voisins, Parvaneh, une jeune Iranienne, son mari et leurs deux charmants enfants, dérangent Ove en permanence et interrompent chacune de ses tentatives de suicide – ce qui le met dans une rage folle. Bref, Ove n’est pas près d’accéder au repos éternel."

Mon avis 
Ce qui m'a attiré, c'est le titre : "Vieux râleur et suicidaire". Ca m'a fait sourire.
Dès le début on fait connaissance avec le personnage principal qui est une vrai "tête à claque". Pour le coup le titre "vieux râleur" lui va comme un gant. J'aime beaucoup. Au fur et à mesure, on apprend à le connaitre, à le découvre son histoire, il devient attachant et touchant.
Nous suivons uniquement le point de vue du "vieux râleur", à la 3ème personne. Plus on avance dans l'histoire plus on rencontre son univers, de nouveaux personnages, son monde se construit. Nous passons du présent au passé de façon clair ce qui est très bien pour la compréhension.

Si je n'ai mis que 3 c'est simplement parce que je suis un peu rester hors du livre malgré avoir passé un bon moment. Plusieurs fois, j'ai posé le livre sans que cela ne me pose de problème.
J'ai bien aimé l'écriture de l'auteur qui est légère et fluide. Il se lit très bien et fait sourire. Toutefois, je m'attendais à rire d'avantage, mais bon... L'histoire est bien ficelée et on nous apporte les éléments petit à petit. On ressent de la douceur dans cette histoire.
En histoire de fond, on retrouve une comparaison entre la "mentalité à l'ancienne" et la "mentalité actuel". On retrouve également des comparaisons sumpas. 

Une autre chose m'a dérangé, c'est le fait qu'en début de chapitre on retrouve un petit titre qui en dit beaucoup trop. A chaque fin de chapitre on a un peu de "suspens" mais il est est tout de suite fauché.

Je conseille ce livre en lecture de plage, pour passer un bon moment avec un vieux râleur qui n'accepte pas sa vie jusqu'à… Chuttttt ! je ne vous en dirais pas plus :D Lisez-le !

Ma note : 3*/5*

Citation : "Quand il la tanguer sur ses talons de la taille d'une clé à douille, maquillée comme une voiture volée, avec des lunettes de soleil aussi larges qu'un casque, elle lui fait penser à un panda ivre."


Un grand merci à Babélio pour cette découverte suédoise.
A très vite,
LD
___________________
Retrouvez tous mes partenariats littéraires ICI  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire