mercredi 12 mars 2014

Bénédicte Carbonell, une auteure prolifique !

LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  DECOUVERTE  >  AUTEUR  •  DES PYRENEES ORIENTALES

J'ai réalisé cette interview pour "ParlonsLivre le mag" #1, paru en numérique aujourd'hui.
Pour lire l'intégralité du mag n°1 - Pour découvrir Parlons Livres


Côté jeunesse 

Bénédicte Carbonell

Si vous vous rendez au "Salon des Jeunes Lecteurs" à St Hippolyte, vous y trouverez une "Maîtresse" et directrice de maternelle cachée derrière sa montagne de livres. Bénédicte écrit toute sorte de style pour les enfants. Avec ses mots, elle se dévoile pour notre plus grand plaisir.



Depuis quand écrivez-vous ?
J'ai commencé à écrire une petite comptine en 2005... Elle est devenue "La Vache sans tache".

Ecrivez-vous uniquement pour la jeunesse ?
Pour le moment, oui, bien que je m'oriente vers la littérature pour adolescent.

Qu'est ce qui vous a donné le goût d'écrire ?
Mes enfants, mes élèves et surtout l'envie de travailler en classe avec mes histoires.

Quel est le conseil le plus important qu'on-vous-ai donné ?
Lance-toi !

Vous avez surement des habitudes, des rituels... 
Comment travaillez-vous ?
Je travaille d'abord et avant tout dans ma tête, je réfléchis pendant des heures, sous ma douche, la nuit et laisse les idées venir, partir, revenir, mûrir... ensuite je notes mes premières idées sur un cahier (je le faisais surtout au début) maintenant je passe souvent directement à l'étape "ordinateur". Je suis très "technique" : j'imagine mon histoire comme un "futur livre" (même s'il ne sortira peut-être jamais). Je découpe mon histoire en tenant compte des contraintes matérielles (11, 13, 15 ou 17 parties... pour un album en général), j'écris mon synopsis puis je commence le travail d'écriture en reprenant chaque partie.

Pour les romans policiers pour adolescents, je pratique de la même manière : je veux savoir où je vais mais cela ne m'empêche pas de modifier, changer, reprendre, corriger au fur et à mesure que j'avance dans la rédaction de mon manuscrit.

Où puisez-vous votre inspiration ? 
De ce que je vois, ce que j'entends, ce que je partage, de ce que la vie nous offre...

"Ranger la réserve !
Une chatte n'y retrouverait pas ses petits..."
Dans "Le carnet secret du Père Noël"

Comment construisez-vous vos personnages ? 
Avez-vous besoin de vous identifier à eux ?
Non je ne m'identifie pas forcément à eux mais je les fais vivre dans ma tête, j'ai besoin de connaître leurs secrets, leur environnement (surtout pour les romans) pour les décrire au mieux.

Pour vos albums jeunesses des illustrations partagent les pages de vos écris. Vous faites aussi les illustrations ?
Non pas du tout ! Je ne sais pas dessiner et il y a de nombreux illustrateurs et illustratrices qui font un travail formidable... Alors je les laisse faire !

Comment choisissez-vous l'illustrateur et travaillez-vous ensemble ?
Cela dépend des projets : des fois, je suis inspirée par une illustration et demande à l'illustratrice si je peux écrire une histoire à partir de son œuvre, des fois c'est l'inverse et des fois, c'est l'éditeur qui propose ou décide du binôme. J'aime beaucoup travailler et présenter des projets en association avec un illustrateur.

Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?
Il faut avant tout se faire plaisir, se lancer et rester humble... C'est un travail de longue haleine et il faut sans cesse prendre, reprendre, bichonner, améliorer et s'améliorer ! Et comme dans toute passion ou tout métier, "c'est en forgeant, qu'on devient forgeron".

Quels sont vos auteurs préférés ?
J'aime beaucoup la littérature policière et dévore les Agatha Christie, Mary Higgins Clark entre autres.

Que lisez-vous en ce moment ?
"La sirène" de Camilla Lackberg.

Jusqu'à présent vous avez publié dans  les  80  histoires (albums jeunesses et contes)
Quelle bibliographie ! Vous devez avoir un petit chouchou non ?
J'avoue avoir un petit préféré "Mnémo le gardien des mots" parce qu'il est dans un registre différent des autres. Mais j'aime aussi "La vache sans tache" (mon premier texte), "Je t'aime" (ma première parution)... et tous les autres !

"Je suis Mnémo, le gardien des mots. 
Entrez, entrez, ne soyez pas effrayé ! 
Je vais vous enseigner un art très particulier... 
L'Art de... bien ranger les mots !"

Dans "Mnémo le gardien des mots"

Vos livres touchent les enfants de quel âge ?
J'écris pour les 0-15 ans avec une majorité de titres pour les bébés et les 3-7 ans.

Dernièrement vous avez sortie l'album "Rose ou bleu ?" (illustrations Elen Lescoat, éd. Tournez la page). De quoi s'agit-il ?
C'est l'histoire d'un petit garçon qui va devenir grand frère : mais que doit faire un grand frère ? C'est un album tendre d'une jolie collection "Petits mots pour les maux des petits", illustré comme toujours avec douceur par Elen Lescoat.
Mais depuis, il y a eu pas mal de nouveautés : la dernière en date est  "Le carnet secret du Père Noël" avec Rozenne Follio-Vrel.

Où peut-on se les procurer ?
Normalement dans toutes les bonnes librairies (votre librairie pourra les commander).

Vous avez de nouveaux projets en cours ?
Un peu moins car mes nouvelles fonctions de directrice de collection m'occupent à plein temps mais je travaille sur les corrections de mon premier roman policier pour adolescent à paraître en avril et cogite à de nouvelles enquêtes !

Avez-vous des dates d'événements à venir ?
Oui quelques salons se profilent avec notamment celui des "Jeunes lecteurs de St Hippolyte" les 5 et 6 avril 2014.

Propos recueillis par Langue Déliée



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire