lundi 19 août 2013

NOUVEAUTES en librairie...

LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  ACTUALITE  > NOUVEAUX LIVRES

Cette semaine, je vous parle des nouveautés du mois d'août qu'on va pouvoir s'offrir...




...



"Le Loup qui voyageait dans le temps"Orianne Lallemand - album jeunesse - littérature française
4ème de couv. : "Le loup qui voyageait dans le temps est une histoire originale, drôle et tendre. Un jour, Loup fait une découverte extraordinaire dans son grenier : un livre à voyager dans le temps. Et pfffiou ! Le voilà parachuté au temps des dinosaures, des hommes préhistoriques, au côté de Jules César ou encore au temps de la révolution française... Un long voyage dans le temps plein de rebondissements. Un livre tout doux pour les petits, avec une couverture cartonnée et de la mousse, pour un touché agréable."

• "L'héritage de Tata Lucie" - Philippe Saimbert - roman - littérature française - livre numerique & papier
4ème de couv. : "Tata Lucie est morte, paix à son âme, sinistre emmerdeuse... Pourtant, de l’au-delà, Lucie a bien l’intention de secouer sa petite famille. Ses neveux qui l’avaient toujours négligée ont un mois pour trouver chez elle un pendentif en turquoise. Passé ce délai, ils seront tous déshérités. S’ensuit donc une loufoque installation chez la défunte et une folle chasse au trésor..."

• "Les anges meurent de nos blessures" - Yasmina Khadra - roman - littérature algérienne

4ème de couv. : "Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable où il était né, dans l'Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant. Il fréquenta le monde des Occidentaux, connut la gloire, l'argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d'une femme. De Nora à Louise, d'Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie. Mais dans un monde où la cupidité et le prestige règnent en maitres absolus, l'amour se met parfois en grand danger. A travers une splendide évocation de l'Algérie de l'entre-deux-guerres, Yasmina Khadra met en scène, plus qu'une éducation sentimentale, le parcours obstiné - de l'ascension à la chute - d'un jeune prodige adulé par les foules, fidèle à ses principes, et qui ne souhaitait rien de plus, au fond, que maitriser son destin."

• "Palladium"Boris Razon - roman - littérature française

4ème de couv. : « Tu sais, je n’arrive pas à comprendre où et quand commençait la réalité, ce sarcophage où je suis enfermé, les résultats médicaux, le rien de ma vie. Et cet autre monde, ces autres mondes où je vivais. J’étais plongé dans des nuits multiples, comme des labyrinthes d’où je devais m’extraire. Je devais trouver la sortie. Je la savais en moi, quelque part. »



• "La servante du seigneur" Jean-Louis Fournier  - roman - littérature française

4ème de couv. : "Ma fille était belle, ma fille était intelligente, ma fille était drôle… Mais elle a rencontré Monseigneur. Il a des bottines qui brillent et des oreilles pointues comme Belzébuth. Il lui a fait rencontrer Jésus. Depuis, ma fille n’est plus la même. Elle veut être sainte. Rose comme un bonbon, bleue comme le ciel."

Et vous, qu'avez vous vu ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire