jeudi 13 juin 2013

Peut-être une histoire d'amour - Martin Page

CHRONIQUE  >  ADULTE  >  ROMAN

Cette semaine j'ai lu un livre très sympas d'un autre que je ne connaissais pas. Vous avez certainement du en entendre parler c'est lui qui a écrit également "Comment je suis devenu stupide".

• Peut-être une histoire d'amour - Martin Page - roman amour - Littérature française
4ème de couv. : "En rentrant chez lui, Virgile est attiré par le clignotement de la diode rouge de son répondeur. Clara lui annonce qu'elle le quitte. Mais qui est Clara ? Si être délaissé par la femme qu'il aime est habituel, être quitté, avant même le début d'une relation, par une inconnue est une première. Doit-il ignorer le message, l'effacer ? Peut-il reconquérir une femme qu'il ne connaît pas ?"

Mon avis
Lorsque je suis tombée sur ce livre en librairie, c'est d'abord la couverture qui m'a séduite, puis le titre. Une femme qu'on ne voit pas, une hypothèse, une quatrième de couverture mystérieuse... cela m'a intrigué ! J'aime beaucoup cette idée.

Je dois reconnaitre que je m'attendais à une histoire "d'amour" un peu simpliste, légèrement niaise. A ce moment là, je souhaitais un petit livre de plage sans prises de tête. Dès les 20 premières pages, qui nous mettent tout de suite dans l'histoire, je me suis rendue compte que je m'étais trompée. Ce livre est serte un petit livre de plage (180p) mais le portrait du personnage principale "perturbé" est attachant. On a envie de l'aider. On le suit de pages en pages sans essayer d'imaginer la suite de l'histoire. Les choses arrivent, parfois vaguement prévisibles, parfois inattendues

La découpe du livre est fait par de petits chapitres qui nous font rester dedans car on ne se lasse pas par de trop grands passages. Ca ne traine pas. En revanche, certaines phrases sont un peu trop longues, c'est dommage.

J'ai bien aimé que l'histoire soit racontée, à la 3ème personne, par un homme, dont le personnage principal est un homme, écrive sur ce thème, avec ça vision d'homme. Etant moi-même une femme, je trouve ça intéressant de voir l'autre côté du miroir. Ca fait un drôle d'effet.
En plus de la trame principale du récit (4ème de couv.), on retrouve en fond le comportement humain et amoureux ainsi que notre mode de consommation. Il y a également un peu de "pensées positives" et des références grecques antiques. Ce mélange fonctionne bien et l'histoire se lit très bien. C'est très agréable.

Le style d'écriture m'a fait penser à David Foenkinos* (*auteur de "La délicatesse") et son personnage m'a rappelé le personnage principal du collectionneur dans "le potentiel érotique de ma femme" (du même auteur*)

Moi qui n'aime pas les fins ouvertes (qui ne réponds pas à nos questions ou qui nous ne pose de nouvelles, comme si une suite était possible), je dois dire ce celle-ci m'a bien plu. Elle correspond tout à fait avec le reste de l'histoire. 

Je l'ai noté 4*/5* uniquement car certains petits détails m'ont dérangés. 

Je le conseille aux personnes, ados et adultes, aimant l'"effet papillon" et la légèreté. Excellent livre de plage qui se lit vite.



Ma note : 4*/5*


Citation : "La séparation est vécue comme un attentat méticuleusement élaboré, car la bombe a été placée dans notre cœur : impossible d'échapper à la violence de la déflagration."


Vous l'avez lu ? Qu'en pensez-vous ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire