lundi 1 avril 2013

NOUVEAUTES dans ma bibliothèque...

Le lundi c'est jour de sorties ^^
Cette fois-ci, j'ai craqué pour deux livres que je voulais et un inattendu...


"99F" - Frédéric Beigbeder - roman - Littérature française
4ème de couv. : "Octave est le maître du monde. Octave exerce en effet la profession lucrative de rédacteur publicitaire : il décide aujourd'hui ce que vous allez vouloir demain. Octave est un mort-vivant, couvert d'argent, de filles et de cocaïne. Un jour, il se rebelle. Le doué Octave déjante. La cliente idéale ? " Une mongolienne de moins de cinquante ans. " Les nababs de la publicité ? " Ils mènent la troisième guerre mondiale. " De l'île de la Jatte où négocient les patrons d'agence à Miami où l'on tourne un spot sous amphétamines, d'un séminaire en Afrique à Saint-Germain-des-Prés, de l'enfer du sexe à la pureté perdue, Frédéric Beigbeder, entre fiction et pamphlet, écrit la confession d'un enfant du millénaire. En riant, il dénonce le mercantilisme universel. En quelque sorte, un livre moral. Pour 99 francs, seulement."

Connaissant le film, que j'adore, je suis très curieuse de lire la version roman. J'ai hâte.



 "Un si joli monde" - Stéphane Bern - roman - Littérature française
4ème de couv. : "En devenant le chroniqueur mondain du Journal, Pierre Bonnard ne pensait pas susciter de la haine. Pourquoi fallait-il que ses premiers pas dans le «monde» soient salués par une lettre anonyme virulente adressée à son magazine ? Alors que son ambition secrète était d'aller de fêtes «people» en galas de mode, de lancements de produits en dîners avec les grandes figures du Gotha afin de devenir le roi de Paris, le journaliste se retrouve aux prises avec le pire des adversaires : un vengeur tapi dans l'ombre voulant le transformer en instrument d'une «renaissance mondaine débarrassée des parasites». Mais dans cet univers de particules et de paillettes, de jet-set contrefaite et de gloires fugaces de la télé-réalité, qui cherche à le déstabiliser ? Qui veut lui ouvrir les yeux sur ce monde dissolu et factice où l'on médit et assassine une coupe de champagne à la main, de la coke dans le nez et du botox sur le visage ? Vif, percutant, écrit d'une pointe sèche, le premier roman de Stéphane Bern dénonce avec un humour réjouissant les impostures du «joli monde» aux trompeuses apparences : celles de la célébrité, de la naissance, de l'argent, de la culture, de la branchitude, de la charité, de la simplicité, de la fidélité... Et brosse le tableau sans artifice des rois du faux semblant. Un décryptage drôle mais cruel raconté par un moraliste d'aujourd'hui."

C'est celui-ci ma surprise. En voyant le livre je me suis dit : "Stéphane Bern a écrit un roman ?". Après avoir lu rapidement la 4ème de couv. que j'ai trouvé très tentante, j'ai eu confirmation qu'il s'agissait bien du chroniqueur auquel je pensais. Du coup, le voici dans ma PAL qui attend son tour ;)


 "Les tribulations d'une caissière" - Anna Sam - témoignage d'anecdotes autobiographiques, humour - Littérature française
4ème de couv. : "Elle s'appelle Anna, elle a vingt-huit ans, un diplôme universitaire de littérature et huit ans d'expérience derrière une caisse de supermarché. Un métier peu propice aux échanges, ponctué de gestes automatiques... Anna aurait pu se sentir devenir un robot si elle n'avait eu l'idée de raconter son travail, jour après jour. Elle vous a vu passer à la caisse. Vous avez été des clients faciles ou des emmerdeurs, riches ou pauvres, complexés de la consommation ou frimeurs. Vous l'avez confondue avec une plante verte ou vous lui avez dit bonjour, vous trépigné à l'ouverture du magasin ou avez été l'habitué nonchalant des fermetures. Anna, vous l'avez draguée, méprisée, insultée. Il ne se passe rien dans la vie d'une caissière ? Maintenant, prenez votre chariot et suivez Anna jusqu'à la caisse."


Et vous, sur quoi avez-vous craqué ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire