vendredi 29 mars 2013

Les vacances d'un serial killer (T1) - Nadine Monfils

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHRONIQUE  > ADULTE  >  ROMAN • SERIE

Avec beaucoup de retard (environ 2 mois ^^) vous allez pouvoir enfin savourer ma chronique sur le livre de mon "challenge 1 mois 1 livre" du mois de janvier :D
Et oui je vous avez prévenu, ça remonte ^^

Donc en janvier j'ai lu :

• "Les vacances d'un serial killer" - Nadine Monfils roman polar humour - littérature belge
4ème couv. : "En quittant sa fabrique de boulettes sauce lapin pour l'été, Alfonse s'imaginait pépère au soleil de la mer du Nord... Des vacances ? Tu parles ! On n'a pas fait 100 bornes que sa femme, mégère aux fausses allures de starlette, et ses gosses, deux ados décérébrés, lui tapent sur le pompon. Et que dire de sa belle-mère et de sa roulotte pourrie qui casse l'esthétique de la bagnole ?
Avec soixante ans de retard, Mamie a décidé de jouer les Bonnie and Clyde avec le premier julot venu. Elles vont être belles les cartes postales !"

Mon avis

Après être tombée par hasard sur ce livre à la couverture sympa et un titre qui m'a fait sourire, j'ai lu la 4ème de couverture. Trop bien ! Une écriture légère, drôle, jouant avec les clichés. 

Je n'ai vraiment pas été déçue en le lisant car tout au long du livre on retrouve bien cette patte. 
Dès les premières pages j'ai ri de cet humour noir génial. On passe de clichés en surprises, le sourire aux lèvres, en restant dans le moment présent sans essayer d'imaginer la fin. Je n'aurais jamais trouvé celle choisi par l'auteur. En revanche, j'ai passé mon temps à me demander qui été ce fameux tueur en série... l'auteur nous offre plusieurs candidats ^^
Le texte écrit de façon parler, assez cru par moment, est raconté par un narrateur extérieur. On suit plusieurs personnages qui changent souvent grâce aux courts chapitres. Les phrases ne sont trop longues et on y trouve beaucoup de dialogue ce qui rythme bien et rend encore plus vivant le récit
Bien ficelée, on découvre petit à petit des personnages... fêlés ! Des clichés vivants. J'ai adoré ma petite mamie avec son caractère bien trempé aux petits airs de Dr House (série TV)
En sujet de fond, on trouve tout au long du livre le thème de l'évolution des gens en fonctions de leurs enfances, sans jugement.
Le livre se lit très bien et vite. On tourne les pages sans sans rendre compte. J'ai passé un excellent moment et si ce n'est pas un coup de coeur c'est parce qu'on perd un peu de cet humour vers la fin du livre.

J'ai découvert l'auteur avec ce livre et je suis vraiment emballée. Ca m'a donné envie de lire autre chose d'elle, du coup j'en ai acheté un autre* ^^

Je le conseille aux personnes qui aiment l'humour noir sur fond de polar pour passer un bon moment de détente. 

Ma note : 5*/5* 

Citation tirée du livre : "Y a pas plus doux que moi, hein, Jean-Mi ? D'ailleurs, quand je lui enfoncé ça dans le trou de ball il a adoré ! Devriez essayer, conseille-t-elle au patron en lui montrant le manche en bois. Ca vous mettrait de meilleure humeur." (c'est la mamie de la famille qui parle ^^)

Vous l'avez lu ?
___________________________________
Autres livres de l'auteur* : 
 • "La petite fêlée aux allumettes" - roman polar - 4ème de couv. (à lire)
• "J'aime pas les bisous" - album jeunesse - 4ème de couv - mon avis (5*/5* coup de coeur)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire