lundi 12 novembre 2012

NOUVEAUTES dans ma bibliothèque...

Comment bien débuter un nouvelle semaine ? En vous présentant les petits nouveaux de ma bibliothèque ^^ 


"Le Montespan" - Jean-Teulé - roman historique
4ème de couv. : "Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C’était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan…
Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu’il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l’homme qui profanait une union si parfaite. Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tous genres, emprisonnements, ruine ou tentatives d’assassinat, il poursuivit de sa haine l’homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme…"

"Jacquou le Croquant" - Eugène Le Roy - roman 
4ème de couv. : "A huit ans, Jacquou se retrouve seul au monde. Son père, Marin Ferral, dit le Croquant, tyrannisé comme tous les autres paysans de ce coin reculé du haut Périgord par le comte de Nansac et son régisseur, a tué ce dernier d'un coup de fusil. Il mourra aux galères. Sa femme le suit de très près. Jacquou jure de les venger.
C'est sa va mouvementée qu'Eugène Le Roy, défenseur des humbles, nous raconte dans un langage plein de saveur."


"Les derniers jours de Charles Baudelaire" - Bernard-henri Lévy - roman biographie
4ème de couv. : "On y découvre un Baudelaire à la fois inattendu et plausible, qui a désiré la gloire et les honneurs, qui s'est renié, abaissé, compromis - en vain - pour les obtenir, qui a été méconnu et rejeté par tous, - Gautier, Hugo, Sainte-Beuve, et même Delacroix, - qui a le sentiment de finir sa vie, alors qu'il n'en n'est qu'à l'ébauche de son œuvre, qui a vécu et va mourrir sur un immense malentendu. A propos de malentendu, si vous entendez dire que ce livre est sans intérêt, soyez certains que vous avez à faire à des malveillants ou à des incultes (la conjugaison des deux n'étant pas exclue). - Josyane Savigneau, "Le monde""

Et vous, vous avez craqué sur quoi ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire