mercredi 17 octobre 2012

COUP DE CŒUR : La danse des Mythes


••• Livre Coup de Coeur ••• 

"La danse des Mythes" - Rémy Boiron - Théâtre
4ème de couv. : Il n'y en a pas.

Mon avis
J'ai découvert ce livre en allant voir la pièce au théâtre.  Je me demandais comment on pouvait parler de plusieurs mythes différents sans que cela soit très vite ennuyeux. Dès le début, le texte m'a emballé. 
Vous vous doutez bien que quand à la fin de la pièce, mes crampes de ventre et moi ont su que le livre était disponible, on a sauté sur l'occasion. C'était trop beau !

A la lecture, Je n'ai pas était déçu car le livre est le texte identique de la pièce, et j'ai retrouvé les passages qui m'avaient plu.
Le texte n'est pas une pièce de théâtre avec beaucoup d'acteurs, c'est un dialogue entre un "conteur" qui nous raconte l'histoire du monde grâce aux mythes réactualisés et "un homme de nos jours". On redécouvre des mythes traditionnels avec le sourire et du coup c'est encore plus intéressant car on est surpris par les clins d'oeil entre les mythes et le présent.
Le livre se lit rapidement (55 pages). Il est bien ficelé, bourré d'humour et de légèreté. 


Je le conseille aux personnes qui n'ont pas l'habitude de lire des pièces de théâtre et les ados car il n'y a pas beaucoup de personnages, l'histoire est facile à comprendre et il se lit très bien. 
J'encourage également ceux qui ont envie de passer un bon moment.


Ma note : 5*/5* • COUP DE COEUR • (pour la pièce et pour le livre ^^)

Citation sortie du livre : "Alors mythe, au fond, aujourd'hui, mythe... Qu'est ce que c'est ?
Voyons voir... le (lieu du spectacle) est un mythe, le ou la (monument ou spécialité local) est un mythe. Mais encore... Brigitte bardot, Marylin Monroe sont des mythes... Le Tupperware, ah, le Tupperware... Le stylo bis, la crème Montblanc, la 2CV, la Ds, la Mobylette... sont devenus des mythes. Pardon ? Oui, le mariage est un mythe aujourd'hui... Le plein emploi aussi... La croissance ? Bientôt mythique... Le pouvoir d'achat aussi..." 

Vous connaissez ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire