vendredi 1 juin 2012

Les vitamines du bonheur - Raymond Carver

Bonjour tout le monde
Il y a quelque temps, j'ai lu "Les vitamines du bonheur" de Raymond Carver et il est grand temps que je vous donne mon avis sur ce livre. ^^


4ème de couv. : " Tout le monde rêve. Si tu ne rêvais pas, tu deviendrais fou. J'ai lu des trucs là-dessus. C'est une soupape. Les gens rêvent quand ils dorment. Ou alors, ils deviennent dingues. Mais moi, quand je rêve, je rêve de vitamines. Tu comprends ce que je te dis ? ".

Mon avis 
Ce livre de 225 pages regroupe 12 nouvelles parlant de moments précis de situations banales qui ont marqué les différents personnages des récits. ...
Elles sont courtes et on s'installe rapidement dans l'histoire pour voir ensuite les détails. La lecture est fluide et s'enchaîne bien même si parfois les thèmes de fond se ressemblent.
Les histoires sont linéaires et on attend toujours l'événement qui va la faire rebondir mais n'arrive pas... 
Le style d'écriture met l'accent sur les petites choses qui montrent pourquoi ces anecdotes si simples deviennent importantes aux yeux des personnages. 
Dans une bonne partie des textes on retrouve le thème de l'alcool et il faut dire qu'après avoir lu trois nouvelles de suite (donc à peu près une quarantaine de pages) j'étais un peu saoulée et j'avais juste envie de poser mon livre pour passer à autre chose.
Pour ma part, je suis malheureusement restée sur ma fin à cause du manque de rebondissements des textes et de l'alcool trop présent tout le long du livre. 
Pendant ma lecture, il fallait que je passe rapidement d'une nouvelle à l'autre et que je ne  poser pas mon livre trop longtemps pour être sûre que je le ré-ouvrirai et le terminerai.
Donc comme vous vous en doutez, ce n'est pas un coup de cœur et heureusement que je partage avec vous mon avis car ce livre s'effacera vite de ma mémoire...

Ma note : 1*/5*
Citation : "Mais ça ne m'étonne pas non plus. Non pas du tout. Un léopard ne peut pas se débarrasser de ses tâches." 

Et vous quand pensez-vous ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire